Salut lecteur motivé qui vient voir s'il se passe quelque chose par ici....

 

Les Mousquetaires ont maintenant 2,5ans passés, Lady Aurore 5,5ans.

Vous l'aurez compris, vu leur âge, nous sommes entrés dans la phase du "TERRIBLE TWO" ... tremblez lecteur, tremblez...

Nos mousquetaires ont du caractère et nous l'ont bien montré ;-)

Qu'est-ce que le Terrible Two me direz-vous?

 

Hé bien c'est la phase (si sympa) de la crise des deux ans (ou "pré-adolescence - the begining"). Elle se manifeste en plusieurs phases:

1. la phase du NON, (non je ne veux pas manger, non je ne veux pas jouer, non je ne veux pas prêter, non je ne veux pas obéir mais aussi non je ne veux pas sortir du coin (!??), non je ne veux pas de biscuits (enfin si un peu...)

Tout est prétexte à la frustration, à la crise de larme voire de colère. En cette dernière matière, Oscar était le meilleur élève de la classe.

Il possédait très bien la crise de colère: entendez par là un hurlement grave et puissant (rappelez-vous que c'est à lui que je prédisais déjà un bel avenir dans le bel canto), puis un écroulement qui vous permet de vous retrouver allongé sur le sol pour mieux taper du poing parterre.

 

Pour Joachim et Victor c'est arrivé un peu après Oscar, et leur technique était de jeter au sol (ou à la figure du fâcheux qui lui refuserait son dû) tout ce qui se trouve à leur portée tout en poussant des hurlements (mais beaucoup plus aigus - Victor maîtrisant même l'art martial tant redouté par des parents, j'ai nommé le KRIKITU : (cri-qui-tue).

IMG_0767 dreamJoachim

2. la phase de test

 

AVERTISSEMENT: Ami(e) futur(e) parent de triplés passe ton chemin, sous peine de faire une crise de panique (retourne voir les jolies photos de bébés qui gigotent dans leur parc).

 

Il ya plusieurs façons de pratiquer la phase du test, et comme la maison ne recule devant aucun sacrifice, nous les avons testées pour vous... (notre bonté nous perdra).

Le style "et moi et moi et moi" : Quand l'un fait une bêtise et se fait gronder, les autres se disent "Ha pas bête celle-là, je n'y avais pas pensé!" et hop ils tentent le coup histoire de voir si eux auraient droit à un traitement de faveur par rapport au petit puni...

Le style provocateur:  vas-y que je te regarde droit dans les yeux et que je mets mes doigts dans la prise... une fois... deux fois... trois fois... quatre fois... bref, jusqu'à ce que j'en ai marre d'être au coin. Et puis... n'oubliez pas que chez nous cela va par 3... donc le parent répète beaucoup souvent tout le temps "ARRETE, NON, NE TOUCHE PAS, ON EN PEUT PAS, STOOOOOOOOOP...

Le style usant: je chouine, je pleure, je m'accroche à tes baskets jusqu'à ce que le parent cède... et il va bien finir par céder non?

Le style mine-de-rien: Particulièrement maîtrisé par Joachim qui a l'air, de loin, de carresser les cheveux de Victor ,et dès que je tourne le dos, lui en arrache une bonne touffe. Suite aux hurlements de Victor, je me retourne et hop il recaresse les cheveux avec un petit air de "allez je vais te consoler va".

Le style du coup en douce: Ami Lecteur un bon conseil: s'il y a du silence dans ta maison où vivent 4 monstres enfants, MEFIANCE!  c'est toujours en silence (et en groupe) que se font les coups fourés les plus inventifs... A titre d'exemple, les Mousquetaires arrivaient à ouvrir la porte d'entrée et à s'échapper quand leur pauvre mère leur mitonne de bons petits plats, avec le bruit de la hotte aspirante dans les oreilles... A ce sujet, il y a d'autres bêtises croustillantes qui feront l'objet d'un billet spécifique à venir, mais sachez dores et déjà qu'elles sont à classer dans le style "coup en douce".

Joachim (encore lui) qui est fier de sa moustache au marqueur... :

IMG_9511 dream

Enfin il y a le style TUDOR (bon ok vous attendiez tous avec impatience mon jeu de mot pourri qui me caractérise, le voici donc). Parce que la crise des 2 ans, c'est aussi la nuit! alors que vous avez fait croire à vos parents que vous passiez vos nuits, tutututu taratata, maintenant c'est fini tout ça...

une réunion au sommet s'est tenue à l'époque entre nos 4 enfants.

Voici ce que nos micros posés par nos journalistes d'investigation ont pu enregistrer pour VOUS (et en exclusivité) cher lecteur:

"-Victor tu prends la tranche 23h-1h (avant c'est pas la peine, ils ne dorment pas),

Joachim tu prends la tranche 1h-3h,

Oscar toi celle de 3h-5h

et moi, Princesse Aurore je gère celle de 5h à7h. " Avec ça ils devraient finir par lâcher du mou pour qu'on puisse manger des bonbons à s'en faire péter la panse HAHAHAahahahaha Gniark gniark gniark (-->rire démoniaque).

 

Fort heureusement, ce n'est "que" des 18 mois aux 24 mois environs qu'ils s'y mettaient tous ensemble... puis chacun a eu sa phase à son tour (laissant un peu de répit dans l'intensité, mais pas dans la durée à leurs parents essorés...) Autant vous dire que Bricol'Boy et moi allions le lundi matin au bureau avec BON-HEUR! finalement cela a du bon ce terrible two ;-)

Et puis, vous aurez noté que je parle au passé, parce que, ouf ! ça va beaucoup mieux, même s'il y a des petites rechutes, histoire de vérifier que les parents ne baissent pas la garde ;-)

Je serais injuste si je ne terminais pas cet article en vous disant que nos enfants sont malins, car quand ils sentent que, là, Bricol'Boy et "Manman" sont au bord de la dépression nerveuse, ils nous sortent leur premier mot, un gros calin (entre eux ou avec nous) ou un sourire qui nous fait tout oublier !

 

Alors, toi, oui toi, parent d'un terrible two TIENS BON! ça vaut le coup!

IMG_0595 dream

IMG_0605 dream

 

 

 

-