Je dois avouer qu'après 3 mois coincée chez moi, sans voir grand monde, à feuilleter le catalogue de mon ami Ikéa, j'avais une fâcheuse tendance à parler dès que Bricol'Boy avait passé le pas de la porte.

Le pauvre, déjà qu'Aurore a hérité de sa mère pour le côté bavardage, maintenant il a la stéréo...

Du coup, je l'ai eu à l'usure, et j'ai été autorisée à faire une expédition chez ikéa combinée à un rendez-vous chez le gyné (qui n'est pas loin, évidemment).

Me voilà donc victorieuse et conquérante au rayon des canapés-lit (utile quand je serai interdite d'escaliers):

ikéa 4 nov11ikéa2 4 nov 11

3 heures de pérégrinations et 2 chariots remplis plus tard, Bricol'Boy avait sa tête des mauvais jours tandis que ma mère et moi étions à la fête! Il faut dire qu'Aurore était chez ses grands-parents et que le dîner nous attendait... hem

Mais nous n'étions pas sortis de l'auberge puisque nous avons eu les yeux plus gros que le ventre ou à tout le moins plus gros que le coffre de nos voitures... Après quelques essais il a fallu appeler Aymeric mon beau-frère (et son break) à la rescousse!

Maintenant, "y a plus ka" tout monter ;o)